Fiabiliser la gestion des assortiments et gagner plusieurs semaines de traitement de données

logo Coca-Cola

Pourquoi avoir choisi de travailler sur la gestion des assortiments ? Et pourquoi avoir choisi de déployer une plateforme collaborative comme celle-là ?

On avait une gestion très précaire des assortiments avec des tableaux Excel dans tous les sens et les limites qu’on connaît : le partage de tableaux, des versions qui ne s’enregistrent pas bien, des copies de copies de fichiers. On utilisait aussi beaucoup de tableaux Excel avec des codes : des 1 des 0, du rouge, du vert, pour signifier des modifications à opérer dans Salesforce afin d’objectiver les forces de vente. Tout se faisait à la main. Nous avions une personne qui passait énormément de temps à modifier dans Salesforce, toutes les objectivations, une par une. Maintenant, c’est beaucoup plus rapide. On a une économie de plusieurs semaines sur cette personne-là. C’est donc beaucoup plus efficace.
On avait besoin de structurer notre démarche, notre façon de faire en gagnant du temps, en fiabilisant. On a recherché des entreprises qui pourraient nous accompagner dans cette démarche et répondre à nos attentes. On s’est rapidement tourné vers Externis et eCOS® Assort.

Donc l’objectif était de favoriser, améliorer la collaboration, fiabiliser les informations qui passaient d’une équipe à une autre, qui arrivaient sur le terrain ?

On a deux types d’utilisation d’eCOS® Assort. La première c’est une utilisation siège pour gérer les assortiments au niveau du category management. Et au niveau des équipes sales : les comptes clés et les directeurs d’enseignes. Et le deuxième besoin c’est la gestion, l’objectivation des assortiments auprès de la force de vente au niveau des différentes enseignes.

Après tout ce qu’on s’est dit sur les choix et les bénéfices, en quoi eCOS® Assort est devenu un outil stratégique pour vos organisations ?

eCOS® Assort est devenu un outil stratégique pour le category management GMS : la gestion des assortiments, des accords annuels figés, des accords à date. Et pour les équipes sales, et les équipes Salesforce effectiveness qui s’occupent de l’interface Salesforce pour l’objectivation des équipes terrain. L’enjeu terrain est d’avoir les bonnes informations, de qualités, fiables. Et que l’objectivation soit juste, rapide, liée à la commandabilité des références en point de vente au bon moment. Sincèrement, on ne reviendrait pas en arrière pour ces raisons-là : fiabilité, simplicité.

Maintenant que vous utilisez la plateforme depuis presque trois ans, quels seraient les trois adjectifs que vous utiliseriez pour qualifier eCOS® Assort ?

En un, simple, car la plateforme est vraiment simple d’utilisation. Ergonomique avec les différentes mises à jour qui sont faites tous les ans et notamment la dernière mise à jour de l’outil qui a été très bien faite. Et l’efficacité, car c’est au cœur de nos enjeux au niveau des équipes sièges et terrain.

Pour conclure, quelle serait votre vision en termes d’évolution de l’outil ? Que pourrait-on améliorer où couvrir avec cette plateforme ?

Depuis quelques mois vous avez ouvert sur des nouvelles fonctionnalités supply chain. Nous ne l’utilisons pas à date, mais cela nous intéresse de développer ce projet à l’avenir. Il s’agit de rentrer des notions de stocks, de jours de stocks clients avec la gestion qui va derrière. Et avec des alertes, car je pense qu’il faut continuer à explorer cette partie qui est de plus en plus stratégique dans nos entreprises. On voit les limites de certains systèmes, avec peu d’alertes, des choses manuelles avec encore beaucoup d’Excel. Si on veut continuer dans cette logique de plateforme collaborative, il faut intégrer encore plus la supply chain. Un deuxième point : continuer à développer certaines fonctionnalités un peu plus précises comme la simulation d’assortiments qui existe aujourd’hui est qui est plutôt bien faite. On peut faire des atterrissages en volume, en valeur.

Découvrir tous les témoignages

Une question ? Un projet ?

captcha
Recharger

ILS ONT CHOISI eCOS®