[NEWS eCOS®] Comment simplifier les activités terrain du chef de secteur ?

PUBLIÉ LE 25 Avr 2017 AUTEUR Externis CATÉGORIE
HITS Lu 1439 fois

Armés de leur ordinateur portable ou tablette et smartphone en poche, chaque année les chefs de secteurs parcourent des dizaines de milliers de kilomètres pour visiter en moyenne entre 150 et 200 magasins, à raison de 4 à 7 visites par jour selon les secteurs. Le rôle de ces commerciaux terrain est simple : faire en sorte que les produits qu’ils représentent bénéficient des meilleures conditions de vente en magasin. En collaboration avec les chefs de rayons, ils mettent en place des actions commerciales pour augmenter les ventes.

Leurs journées de travail commencent souvent très tôt le matin et finissent tard le soir à leur domicile pour gérer la partie administrative de leur travail et préparer les visites du lendemain.

Un métier à multiples facettes qui consiste à imposer les différentes gammes de produits dans les magasins de leur secteur. Ils doivent à la fois travailler sur le linéaire, augmenter le facing, le positionnement des gammes, mais aussi négocier avec les chefs de rayons des mises en avant de produits ou des têtes de gondole, tout en gardant assez de latitude pour faire entrer de nouveaux produits.

Le chef de secteur est donc une pièce essentielle du dispositif commercial des industriels et a un réel pouvoir sur les ventes. Afin que ce dernier puisse justement se consacrer au principal, à savoir augmenter les ventes en magasin, il doit pouvoir y consacrer la majorité de son temps et ne pas être perturbé par des tâches administratives, souvent longues et redondantes. Le promoteur des ventes doit donc disposer d’outils lui permettant de faciliter ses opérations au quotidien et lui faire gagner du temps.

C’est précisement à cette problématique que répond la fonctionnalité DRIVE du logiciel eCOS® SALES. DRIVE permet de simplifier les activités terrain du chef de secteur grâce à la préparation et la mise à disposition d'une commande de matériel sur stock régional. Le vendeur voit les stocks des différents matériels mis à sa disposition sur son DRIVE (stock régional) et pour disposer du ou des moyens nécessaires, il fait une demande de retrait via eCOS® SALES. La demande est transmise au logisticien pour préparation et mise à disposition de la commande sur le DRIVE concerné.

Le siège a quant à lui la possibilité de suivre les stocks physiques de l’ensemble des DRIVE et garde une visibilité globale sur les commandes de retrait effectuées par les vendeurs. Le siège améliore ainsi sa gestion des stocks régionaux et réduit les coûts de stockage car la fonctionnalité DRIVE permet de repérer simplement le stock dormant pour rapatriement ou le stock périmé pour destruction.

Pour plus d’informations sur la fonctionnalité DRIVE ou sur nos produits, contactez nos équipes ! Elles seront ravies de vous conseiller en fonction de vos problématiques et vous proposeront les solutions les plus adaptées.

simplifier